Le choix d’une mère

Le choix d’une mère de Sinéad Moriarty, paru aux éditions Milady en janvier 2018, 480 pages

51pvfQENlDL._SX331_BO1,204,203,200_.jpg

Résumé : 

Anéantie par la liaison de son mari qui a conduit à l’éclatement de leur famille, Kate remonte peu à peu la pente et commence à entrevoir le bout du tunnel. Mais lorsque l’on diagnostique un cancer à Jess, sa fille de douze ans, c’est, pour elle, l’épreuve ultime. Elle a un fils de dix-huit ans nourrissant une haine profonde pour son père, un fils de sept ans désorienté et un ex-mari démissionnaire. Kate sait qu’elle doit laisser de côté ses propres peurs et son chagrin, et penser avant tout à ses enfants et, tout particulièrement, à Jess. Mais si se préoccuper de leur bien-être à tous voulait dire commettre l’impensable ?

Mon avis : 

Ce qui m’a attirée à la base dans ce roman est de savoir ce qui pouvait se cacher derrière cet « impensable » que pouvait commettre une mère pour le bien-être de ses enfants. J’ai eu beaucoup d’idées mais pas la bonne Je n’en suis absolument pas déçue.

On commence par découvrir l’histoire de Kate et de son retour dans la maison paternelle avec ses enfants ;  un retour à la maison des parents quand on est soi-même parents n’est pas facile, ça peut être vécu comme un échec. Mais Kate ne peut pas faire autrement, son mari est parti avec une plus jeune et elle se retrouve seule (ou presque) avec ses trois enfants. Les trois frères et sœurs n’encaissent pas le départ de leur père de la même manière : si Jess, la fille, semble plutôt l’accepter, ce n’est pas du tout le cas pour les deux frères. Les éléments négatifs s’accumulent pour cette pauvre Kate : la séparation, le retour chez son père, les enfants à gérer qui n’acceptent pas le départ de leur père et enfin, le coup de massue, la goutte qui fait déborder le vase, la seule qui ne posait aucun souci à sa maman mais qui au contraire essayait de tout arranger, Jess, tombe gravement malade. Comment une mère de famille peut-elle parvenir à tout gérer ? parvenir à prendre les bonnes décisions ? parvenir à contenter tout le monde ?

A côté de ce quatuor bien soudé, on rencontre d’autres personnages qui vont les accompagner au fur et à mesure des étapes médicales, des étapes familiales, des étapes amoureuses, … le grand-père, la petite copine, l’amie sincère (même si jeune, la fidélité en amitié existe, ce roman le prouve et c’est beau), la serveuse du café, le voisin de chambre, le compagnon de yoga, ….. tous accompagneront à leur manière notre quatuor dans la difficulté de leur vie.

L’histoire est à fendre le cœur, qui aime les récits qui font surgir pleins d’émotions aimera forcément ce roman. Les émotions se succèdent au fil des pages, toutes sortent d’émotions : la joie (joie de vivre de ces personnages), le bonheur (famille unie, rencontre de nouvelles amitiés), la tristesse (la séparation, l’abandon, la perte)

Sortez les mouchoirs mais lisez cette histoire ! A la fin vous vous demanderez : et si j’avais été à la place de Kate, qu’aurais-je fait ? je n’ai pas encore d’enfant donc je ne sais pas encore quelle aurait été ma décision, mais j’y ai réfléchi

team-spirit-2447163_1920.jpg

Famille unie, entourée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s