Blanche, espionne de la reine

Blanche, espionne de la reine d’Angélique Chevalier, illustré par Paola Antista et traduit de l’italien par Nathalie Nédélec-Courtès, aux éditions PKJ

Résumé :

1633, à la cour de France.
Blanche de la Fère, quatorze ans et l’esprit plus affûté qu’une épée, est dame de compagnie de la reine Anne. Mais elle cache bien son jeu : espionne au coeur vaillant, elle est prête à tout pour protéger sa reine des complots ! Ses talents lui valent de nombreux ennemis… Alors quand le Lys Écarlate, roi des voleurs, cherche à s’emparer d’un joyau de la souveraine, Blanche saura-t elle se montrer plus rusée et déjouer ses plans machiavéliques ?

De duels en subterfuges et de bals en missions secrètes…
un seul objectif : défendre la reine !

J’ai découvert ce titre en cherchant des lectures avec des héroïnes. Pour mes cours, je cherchais des titres qui ne mettent pas en avant des héros mais des héroïnes, pour changer un peu.

Mon avis :

Visuellement, ce roman est magnifique ! Les illustrations sont splendides. Elles ne sont pas trop nombreuses pour ne pas ralentir la lecture mais permettent juste de faire la petite pause détente visuelle. Les pages d’annonce des chapitres sont aussi très élégamment présentées.

Sur le plan de l’histoire en elle-même : le premier point positif est que le personnage central est une Héroïne, et ça fait du bien de voir un peu un personnage féminin sauver l’histoire ! Les personnages masculins ne sont que secondaires dans la résolution du problème.

Ensuite, on ne s’ennuie jamais, il n’y a aucun moment de plat, aucune longueur. Il y a toujours une action, un rebondissement, une nouvelle petite intrigue. On reste en haleine jusqu’au bout. Les combats sont décrits juste comme il faut pour ne pas qu’on s’y perde.

Bref, je ressors enchantée de cette lecture.

Blanche est vraiment un personnage que j’ai aimé suivre ; son caractère, ses personnalités, son franc-parler mais aussi ses secrets la rendent attachantes. Alphonsine : mon personnage secondaire coup de cœur, une servante adorable

Si vous avez des titres de récits avec des héroïnes je suis preneuse !

2 commentaires sur “Blanche, espionne de la reine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s