Quand l’amour s’en mail

Quand l’amour s’en mail de Tamara Balliana paru le 7 mai 2019, 303 pages

tamara

Résumé :

Quand sa meilleure amie lui demande d’être son témoin de mariage, Solène est aux anges et décide de lui organiser un enterrement de vie de jeune fille dont elle se souviendra ! Pour cela, elle écrit à Léonie, surnommée « Léo », la sœur de la future mariée… Mais à cause d’une erreur de destinataire, c’est Léo, architecte parisien et homonyme de Léonie, qui lui répond !

Débute alors une correspondance qui devient de plus en plus personnelle à mesure que les jeunes gens se découvrent l’un l’autre. Mais quand Léo propose à Solène de se rencontrer enfin, elle refuse catégoriquement. Bien décidé à connaître le visage de sa mystérieuse amie virtuelle, Léo s’obstine… Solène lui cacherait-elle quelque chose ? La complicité qu’ils ont développée derrière leurs écrans résistera-t-elle à l’épreuve du réel?

Mon avis : Je recommande vraiment ce roman

Le début de l’histoire m’a fait verser des larmes, tout simplement parce que je me suis reconnue dedans, j’avais l’impression de me voir avec ma meilleure amie quand elle m’a demandé si je voulais être témoin à son mariage, quand elle m’a annoncé qu’elle partait vivre aux Etats-Unis mais qu’on resterait en contact comme on l’avait toujours fait. Petit moment nostalgie pour moi à la lecture de ce prologue.

On fait la connaissance de Solène, jeune femme pleine de vie qui doit organiser l’enterrement de vie de jeune fille de sa meilleure amie. Pour cela elle doit prendre contact avec la sœur de la future mariée. Elle lui envoie un mail, puis deux, puis trois, … et finit par recevoir une réponse disant qu’elle s’est trompée de destinataire. Commence alors un échange épistolaire 2.0 entre les deux personnages. Ils échangent d’abord pour s’excuser, puis ils se mettent à discuter de la pluie et du beau temps, et au fil des messages échangés, un lien se crée, tout doucement. Ils font petit à petit connaissance, sans se voir, sans savoir à quoi ils ressemblent, ils ne connaissent de l’autre que ce que l’autre veut bien lui révéler.

Je ne suis pas du tout insensible à ce genre d’histoire car c’est comme ça que ça a débuté avec mon amoureux (et futur époux) : nous ne nous sommes pas vus, nous avons simplement échangé des messages, pendant un bon moment, sans s’appeler, sans se voir, juste échanger sur notre façon de voir la vie.

En fait je me suis souvent reconnue dans cette histoire !

Au milieu du roman on fait une découverte qui vient changer toute notre vision de l’histoire, je ne m’attendais pas du tout à cela. Mais tout en mettant un peu de drame dans l’histoire, le récit n’a pas tourné au pathétique. L’auteure a su trouver les mots justes et tourner l’histoire dans le bon sens pour faire une intrigue belle, ce récit est tout simplement BEAU. J’avais peur qu’on tourne au drame larmoyant mais pas du tout. C’est réussi. Larmes ? oui mais larmes de joies et d’émotion (oui je suis trop émotive quand je lis).

Petites citations qui m’ont plu :

Je n’ai toujours aucune idée de ce à quoi il peut ressembler physiquement, et c’est parfait.

(Ok je n’ai retenu qu’une phrase mais elle est tellement porteuse de sens qu’elle suffit ! L’amour ne doit pas naître d’une attirance physique mais d’une attirance pour ce qu’on est au fond -bien qu’il ne faille pas délaisser le physique totalement, il peut être un petit plus mais ne doit pas être un frein)

Lecture qui redonne du baume au cœur (mais qui me fait me sentir bien seule à 770km de l’amoureux)

love.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s