Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers

Roman écrit par Benjamin Alire Saenz, publié aux éditions Pocket jeunesse en août 2018, 368pages

aristote.jpg

Résumé :

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

Mon avis :

Cela faisait longtemps que j’avais envie de lire ce roman. J’avais lu pas mal de critiques dessus et il me faisait de l’œil. Je l’ai trouvé par hasard à la médiathèque, et j’ai foncé. Je suis très contente de cette lecture.

Aristote rencontre Dante à la piscine, se dernier lui proposant des cours de natation. C’est à partir de ce moment-là que les deux personnages ne vont plus se quitter (ou presque) et qu’une grande amitié va naître, amitié qui se traduira par de longues heures passées ensemble puis par des lettres. Ils sont complètement différents mais on pourrait dire qu’ils se complètent et c’est pour ça que le duo fonctionne parfaitement : Ari est un garçon qui se cherche et se questionne, un garçon un peu renfermé tandis que Dante assume sa différence (même si lui aussi se cherche à certains moments). Ensemble ils vont chercher à résoudre les « secrets de l’univers » (ou les questions existentielles). C’est en se posant toutes ces questions qu’ils vont apprendre à se connaitre l’un l’autre et aussi à se connaitre eux-mêmes.

Le personnage d’Ari m’a particulièrement émue : il est le dernier d’une fratrie de 4 enfants mais ne connait que ses sœurs et rien de son frère, et on voit le manque que cela représente pour lui. Il ne l’a jamais vraiment connu, n’a absolument rien partagé avec lui pendant son enfance et ses parents ne sont pas vraiment ouverts au dialogue sur ce sujet. Il a d’ailleurs une relation particulière avec sa mère, une façon assez singulière de se parler, de se taquiner. En revanche, les conversations avec son père sont beaucoup plus compliquées….

Ce roman aborde le thème de la famille, de l’amitié à l’adolescence, de l’homosexualité, de l’amour (à tout âge d’ailleurs).

Je n’ai pas été déçue de ma lecture. Je l’ai lu en très peu de temps (un peu parce que j’ai eu du mal à le lâcher, je voulais toujours connaitre la suite). Le style est très agréable, les chapitres s’enchaînent assez rapidement (personnellement j’aime bien les chapitres courts)

A chacun de découvrir maintenant ses secrets de l’univers……

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s